Quelques types de savons durs

Il n’est plus rare depuis quelques années de remarquer que plusieurs ménages s’intéressent beaucoup au savon solide. Il en existe de plusieurs sortes et formes. Que ce soit le savon de Marseille, le savon d’Alep ou encore le savon surgras, le choix est souvent difficile à faire. Le contenu de cet article renseigne sur les caractéristiques de chaque type de savon afin de faciliter le choix.

Le savon Marseille

Il est primordial de notifier que le savon Marseille a beaucoup plus trait à un procédé qu’à la zone géographique de production. Il est donc vain que vous vous fiez à La Compagnie du Savon pour vérifier l’authenticité de votre savon Marseille. Ce dernier ne doit en effet, pas provenir nécessairement des zones environnantes de Marseille. Le savon de Marseille se compose essentiellement de soude et d’huile végétale. Quantitativement, ce modèle de savon doit comporter au moins 72 % d’huile végétale et être saponifié avec des chaudrons, donc à chaud.

Le savon d’Alep

Quant au savon d’Alep, il désigne à la fois l’origine et le procédé de fabrication. Depuis environ 11 ans, c’est-à-dire 2011, le commandement n° 9134 accorde l’appellation de savon Alep uniquement aux produits manufacturés dans la zone syrienne. Le savon d’Alep est composé essentiellement d'huile de baie de laurier en plus d’huile d’olive et de soude. Il est conseillé pour les individus à peaux délicates. C’est un savon reconnaissable grâce à sa couleur extérieure brune.

Le savon surgras

La particularité du savon surgras est le fait que son huile soit brassée de manière à ne pas être entièrement saponifiée. L’objectif d’une telle pratique est de rendre le savon plus doux afin de renforcer le soin qu’il apporte à la peau. Que ce soit à chaud ou encore à froid, le savon surgras est obtenu. C’est un savon acquis à partir de peu importe l’huile végétale que vous utilisez. Ainsi sa préparation ne nécessite pas assez d’efforts, il faut juste disposer des ingrédients et surtout de l’hydroxyde de sodium.